Parole de prêtre… pour ce temps spécial… 20 novembre 2020

20 novembre 2020

Message de l’abbé Landart, curé

Chers paroissiens,

Nous célébrons ce dimanche 22 novembre 2020 la fête de « Notre-Seigneur, Jésus-Christ, Roi de l’Univers ». L’appellation de cette fête peut paraître un peu pompeuse en ce temps de crise sanitaire, sociale et économique, mais elle recentre notre attention sur Jésus dont on sait que la couronne était faite d’épine de ronces… Cette fête vient clore l’année liturgique, comme un point d’exclamation à la fin d’une interjection.

Aussi, avant de tourner la page et de nous engager pour une nouvelle année liturgique, une année B, avec la lecture dominicale de l’Évangile selon St Marc, je vous invite à rendre grâce, dans la confiance, pour ce qui a été vécu. Que vous soyez un fidèle participant des diverses célébrations de nos relais paroissiaux, un pratiquant lointain par le temps ou l’espace, ou bien une personne engagée dans l’annonce de l’Évangile, attentive aux nécessités de vos frères ou mettant vos talents au service de la liturgie, vous pourrez vous unir d’intention à cette action de grâce par la prière que voici :

Seigneur Jésus, Roi de l’Univers et de nos petits univers,
Une année liturgique se termine,
Temps des bilans, des évaluations, des rires, parfois des larmes,
Des doutes sur nos capacités.
Quelques regrets… et puis de nouveaux projets…

Seigneur, laissant nos demandes, nos supplications ou nos remords,
Nous avons choisi ensemble de t’offrir aujourd’hui un bouquet de
« merci ».

Avons-nous accueilli le temps que tu nous offrais avec sérénité ?
Avons-nous cédé au désespoir devant la pandémie et ses frustrations ?
Qu’importe, Seigneur, tu restais là et tu croyais en nous.
Merci, merci Seigneur !

Avons-nous suivi le chemin que tu avais montré ?
Combien de fois nous en sommes-nous éloignés ?
Qu’importe, tu restais là et tu croyais en nous.
Merci, merci Seigneur !

Avons-nous suffisamment été attentifs aux autres ?
Avons-nous pris beaucoup plus de temps à nous écouter ?
Qu’importe, tu restais là et tu croyais en nous.
Merci, merci Seigneur !

Avons-nous bien œuvré au service pour lequel nous avons été choisis ?
Avons-nous partagé sans regret nos talents et nos dons ?
Toi seul le sais vraiment, Seigneur,
Mais nous savons que sans toi, rien n’aurait été possible.
Alors pour les petites choses que nous avons mises en route,
Pour les paroles d’espérance ou les sourires échangés,
Pour la vie que tu nous donnes,
Parce que tu es toujours là et que tu continues de compter sur nous.
Merci, merci Seigneur !