Reprise des messes dominicales – Lettre de M. l’abbé Landart

Chers paroissiens,

Alors que nous progressons dans l’expérience d’un déconfinement qui prend son temps, je vous adresse un nouveau message pour vous faire connaître une série de choses qui peuvent vous intéresser et servir le bien commun. Merci de les transmettre autour de vous.

Méditation sur les vertus cardinales

           Je voudrais commencer par vous offrir une courte méditation inspirée de la Bible, du livre de la Sagesse, plus exactement. On y lit ces mots de Salomon, le Roi ! pas le Professeur : « Si l’intelligence humaine peut accomplir une œuvre ; qui, plus que la Sagesse, est l’artisan de l’univers ? Veut-on devenir juste ? Les labeurs de la sagesse produisent les vertus ; elle enseigne la tempérance et la prudence, la justice et la force d’âme, ce qu’il y a de plus utile aux hommes pendant la vie » (Sg 8, 6-7).

Notre méditation porte donc sur les quatre vertus cardinales, telles que présentées par un personnage dont la réputation de sagesse est grande. On ne les évoque guère dans nos prédications, leur préférant les vertus théologales, foi, espérance et charité. Elles peuvent nous être d’un grand secours en période de pandémie ; faisons nôtres ces vertus afin de mieux traverser le temps que nous vivons.

La tempérance sera la capacité à modérer les désirs et à maîtriser les instincts, à trouver ce juste équilibre qui est au centre de toute vie morale. Elle calme nos impulsions et nous fait acquérir une maturité responsable. Cette vertu donnera une juste mesure à nos désirs ; nous faisant comprendre qu’il est préférable de rester chez soi, parfois.

La prudence sera la vertu du discernement, la béquille de la raison pour découvrir ce qui est bien et ensuite pour l’accomplir sans risques. Elle nous fait appliquer les gestes barrières afin de protéger les autres et d’en être protégé nous-mêmes.

La justice est tournée vers autrui car elle est la volonté de donner ou de rendre à chacun ce qui lui est dû en toute équité. Elle favorise les initiatives solidaires et le service d’autrui par un agir désintéressé. C’est la vertu de l’attention à qui connaît un manque. Elle parle d’amour.

La force d’âme, qui est courage, permet d’avancer et de résister aux tentations, d’affermir les résolutions et de dépasser les obstacles. Elle est incapable de devenir violence, mais sert la paix et la communion en soi et entre nous. Avec elle, chacun comprend qu’il ne maîtrise pas toujours tout, mais participe à plus grand que soi-même.

Saint Grégoire le Grand écrira que « sur ces quatre vertus se dresse tout l’édifice d’une œuvre bonne ». Il ajoutera que « Celui qui amasse les autres vertus sans l’humilité, c’est comme s’il portait de la paille au vent. »

Notre méditation s’achève ici. Puissent les vertus cardinales et l’humilité éclairer notre implication dans les comportements et agissements qui conviennent entre nous désormais. Les interprétations des règles de vie en communauté révéleront des avis divergents, à n’en pas douter. J’ai confiance que l’intérêt général porté à la santé de tous primera toujours pour garantir le maximum de sûreté à chacun.

Messes, lieux et horaires:

         Tous les horaires des messes de la paroisse sont maintenus ; les messes de semaine ont toutes lieu dans les églises principales, et non plus dans les chapelles.

Eglise de Saint-Jean-de-Luz:

18h30 : lundi, mercredi, vendredi, samedi, dimanche

8h30 mardi, jeudi, samedi, dimanche

10h30 : dimanche

Eglise de Urrugne:

8h30 : mercredi, vendredi

19h : samedi

10h30 : dimanche

Eglise de Ciboure:

18h30 : mardi, jeudi

10h30 : dimanche

Socoa:

18h : samedi

9h : dimanche

Notre-Dame de la paix et Sainte-Famille

11h : en alternance (Pentecôte à Sainte-Famille)

Jauges des églises et chapelles

Les jauges de remplissage maximal de nos églises sont les suivantes :

-Eglise Saint-Jean-Baptiste de Saint-Jean-de-Luz : 300 personnes

-Eglise Saint Vincent d’Urrugne : 207 personnes

-Eglise Saint Vincent de Ciboure : 208 personnes

-Chapelle St François-Xavier de Socoa : 95 personnes

-Chapelle Notre-Dame de la Paix de St-Jean-de-Luz : 60 personnes

-Chapelle Ste-Famille de St-Jean-de-Luz : 80 ou 44 (vantaux fermés)

Chacun sera invité à respecter ce nombre maximal de personnes admises et à exercer sa responsabilité personnelle.

Protocole sanitaire             

Voici maintenant les conditions dans lesquelles la liturgie pourra se dérouler les samedis soirs et dimanches :

Une seule porte d’entrée sera ouverte avant les messes.

Vous serez accueillis par les membres de l’Hospitalité Basco-Béarnaise (HBB) et quelques paroissiens engagés pour ce service. Ils compteront le nombre de personnes entrant dans les lieux de culte.

Du gel hydro-alcoolique pourra être mis à votre disposition.

Vous serez placés ensuite par eux dans l’église.

Les participants aux liturgies apporteront et porteront un masque, à partir de l’âge de 11 ans. (Cf Décret du Ministère de l’Intérieur).

On veillera bien à la distanciation d’un mètre de chaque côté entre les personnes présentes. Ainsi, on évitera de se tenir trop près de son voisin, sur le même banc ou sur le banc voisin.

Les galeries des églises et chapelles devront rester vides, dans un premier temps. Leur positionnement au-dessus de l’assemblée présente un risque sérieux de propagation du virus par irroration, à la manière d’une pluie.

Vous ne disposerez pas de feuilles de chants, mais un chantre animera la messe depuis le micro ; les chants seront assez connus pour une participation de mémoire…

La Quête sera faite comme d’habitude

Les ministres de la communion passent du gel sur leurs mains avant et après la communion.

La Communion sera reçue sur la main, dans les points habituels de distribution.

Pour la sortie, toutes les portes seront ouvertes.

Il conviendra de ne pas former de groupes de plus de 10 personnes aux alentours des églises.

Annulations diverses

         Les mesures de distanciation, d’hygiène et de sûreté nous ont conduits à annuler ou reporter certains rendez-vous de la vie paroissiale : mariages, baptêmes d’enfants, de jeunes et d’adultes, confirmation des enfants et jeunes (reportée aux 4 et 11 octobre), procession de la Fête-Dieu, fêtes patronales de la Saint-Jean, kermesses des relais paroissiaux, conférences des Mardis de l’été, procession du 15 août, etc.

Propositions pastorales

        Pourquoi ne pas constituer un petit cénacle d’une dizaine de personnes partageant la Parole de Dieu et les faits de leurs vies, et en priant ensemble ?

        Pourquoi ne pas réfléchir avec d’autres aux destinées de notre planète, à l’occasion de « l’Année Laudato Si » offerte par le pape François à l’Église (24 mai 2020 à 24 mai 2021) ? 

        Voilà, chers paroissiens, ce que je puis vous dire à ce jour. Je compte bien sur vous pour poursuivre notre vie paroissiale avec enthousiasme et simplicité, chaleur et générosité, malgré les changements, les tracas, les contrariétés causés par la pandémie…

    Gardons au cœur les mots de la Vierge Marie à l’ange Gabriel : « Que tout m’advienne selon ta Parole ! »

Alors l’Esprit-Saint la couvrit de son ombre…

Notre-Dame de Socorri, Priez pour nous !

Notre-Dame de Muskoa, Priez pour nous !

Notre-Dame de la Paix, Priez pour nous !

Lionel Landart, curé