Nouvelles mesures concernant les funérailles dans les églises et chapelles.

Les funérailles à l’intérieur des églises sont de nouveau possibles, à la demande des évêques de France.

La jauge des participants est de 20 personnes, parmi lesquelles 4 porteurs du cercueil, 1 maître de cérémonie des Pompes funèbres, 1 prêtre, 1 organiste, 1 sacristain, 2 membres de l’équipe liturgique, soit 10 personnes environ.

En vertu de ce nombre de personnes au service de la célébration, les membres de la famille sont donc invités à se limiter à 10 personnes environ.

Pour le déroulement de la célébration,les membres de la famille prennent place dans l’église; afin d’éviter une procession, lorsque le prêtre est en place pour présider l’office, l’orgue joue; les porteurs entrent et disposent le cercueil dans le chœur.

La célébration sera une liturgie de la Parole (lecture et évangile, prière universelle, Notre-Père) suivie du dernier Adieu ; Il ne s’agit pas d’une messe, il n’y aura pas de communion. Il n’y aura pas de chants pour éviter la propagation du virus par les postillons. Il n’y aura pas d’aspersion d’eau bénite.

A l’issue de la célébration, les porteurs sortent en portant le cercueil suivi des membres de la famille;
la paroisse n’assure pas d’ultime prière au cimetière.